Comment définir ce qu’est aujourd’hui l’accompagnement et la relation d’aide?

Sa racine latine est : ad- (« mouvement ») cum panis (« avec pain »), c’est-à-dire « celui qui mange le pain avec ». Magnifique symbole que « celui qui partage le pain avec » !

L’accompagnement est truffé de synonymes, puisque nous le retrouvons dans de multiples contextes : accompagner quelqu’un, un menu, mais aussi : chaperonner, convoyer, assortir, escorter, soutenir, guider, secourir, assister…

D’aucuns vont accompagner un chômeur, les autres évoqueront un accompagnement social, spirituel, médical, professionnel, etc… Nombreux sont les accompagnements, alors comment faire pour s’y retrouver?

Voici un très beau texte qui reflète mon travail de professionnelle de la relation d’aide :

 » Si je veux réussir
A accompagner un être vers un but précis,
Je dois le chercher là où il est
Et commencer là, justement là.

Sinon, je me trompe moi-même
Quand je pense pouvoir aider l’autre.
Car pour aider un être,
Je dois certainement comprendre plus que lui,
Mais d’abord comprendre ce qu’il comprend.

Si je n’y parviens pas, il ne sert à rien
Que je sois plus capable et plus savant que lui.
Si je désire avant tout montrer ce que je sais
C’est par orgueil :
Je cherche à être admiré de l’autre
Plutôt que de l’aider.

Tout soutien commence avec humilité
Devant celui que je veux accompagner ;
Car aider n’est pas vouloir maîtriser
Mais vouloir servir.
Sans cela, je ne puis aider l’autre. »

Soren Kierkegaard (écrivain, théologien protestant et philosophe danois)

27

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *