En tant que coach, la qualité de l’écoute est primordiale dans la hiérarchie des valeurs. Non seulement le coach  écoute, mais il est présent à l’autre : son attention, sa conscience est tournée vers la personne coachée. Le coach oublie sa carte du monde, ce qui lui permet d’entrer autant que faire se peut, dans votre représentation du monde.

27

Ecouter, c’est laisser du temps au silence : ceci est porteur de sens. L’écoute passe tantôt par le silence, tantôt par la parole. Le silence étant ma présence à l’autre dans la relation, à travers ce qu’il dit.

 Ecouter, c’est… laisser l’autre s’exprimer en étant sincèrement intéressé par ce qu’il raconte.

    L’écoute vraie, sans projet pour l’autre ni jugement, donne l’opportunité à l’autre d’être lui-même, et lui ouvre les portes de la liberté. Cette qualité d’écoute exige un effacement total du coach. C’est aussi accepter ne pas choisir ce que la personne en face de nous dit.

    Ecouter quelqu’un de manière adéquate n’est pas inné, cela s’apprend, et se travaille. Mais comment favoriser une écoute de qualité? Commençons par laisser la place à l’autre, taisons-nous. Afin de favoriser les conditions d’expression de la personne en face de nous, il nous faut créer un espace de confiance dans la relation, où la confidentialité est la règle; c’est »être là », avec ce que l’on est. Le coach écoute aussi ce que la personne ne dit pas : son attitude, sa manière de s’exprimer, sa posture, son comportement non-verbal sont autant d’indices pour un accompagnement de choix.

     Ecouter, c’est poser un regard positif et inconditionnel sur l’autre, ici et maintenant. Se sentir écouté, c’est se sentir compris et et reconnu pour la personne qui s’exprime, dans ce qu’elle ressent. La qualité de la communication en est d’autant plus riche.

     L’accompagnant en relation d’aide est attentif à ce qui se passe à l’extérieur comme à l’intérieur de la personne. Il reste neutre, à un endroit de lui-même qui lui permet d’observer ce qui se passe, avec soin.

20

« Ecouter vraiment l’autre, c’est comprendre même ce qui n’est pas dit. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *